Catefinement au Brésil

, par Christophe

Il fait froid aujourd’hui n’est-ce pas ?

Bon, c’est un peu normal me direz-vous, on est en décembre, c’est l’hiver, et puis nous n’avons pas la chance d’habiter au Brésil.
Attention, je dis cela pour la température, pas pour le carnaval, les brésiliennes et leur légendaire déhanché qui m’emporteraient à mon tour dans une samba infernale loin de nos grises et froides soirées. De toute façon, à bien y réfléchir, Rio de Janeiro est loin, bien trop loin pour un gars comme moi qui n’aime pas trop l’avion.
Attention, je dis ça pour le vertige, pas pour les sympathiques airbusiens et les belles hôtesses aux sourires dorés.

Et puis, avouons-le, le Brésil, on en fait tout un monde, un rêve… mais souvenons-nous de 1998 !
Ah, je les revois les supporters brésiliens ce dimanche après-midi sur les Champs-Elysées avant le grand soir. J’y étais. L’ambiance était extraordinaire, conviviale, chaleureuse, ça chantait, ça dansait, ça s’enlaçait, ça s’embrassait au goût du rêve outre-atlantique. Quelques heures plus tard, deux têtes de Zinedine, un coup de pied d’Emmanuel et le Brésil Roi du Monde s’effaçait… comme quoi, ça tient à peu de choses le rêve brésilien !

Bon, je divague, où en étais-je ? Ah oui, le froid. C’est vrai qu’il fait froid, sur le thermomètre, mais à cela nous sommes habitués. Mais aussi, et c’est nouveau, en cette période pandémique, il fait froid aussi dans les cœurs. Car ça ne vous aura pas échappé, nous sommes enfermés, cantonnés, emmurés, masqués, empêchés, confinés.
De fait, nous ne devons :
 pas sortir
 pas partir
 pas toucher
 pas enlacer
 pas s’amuser
 pas embrasser
 pas faire la fête
 pas serrer de mains
 pas être trop proche
 pas être pas masqué
 pas être pas essentiel
 pas être pas gel-hydroalcooliqué
 pas être trop nombreux tous ensemble
 pas faire tout ce qui est bien, chaleureux
 pas aller au club d’échecs à Blagnac respirer.

Hein ?? Quoi ??? Comment ???
Pas aller au club d’échecs à Blagnac respirer ???? Eh, oh !!! Ils sont fous ou quoi ???
Attends, tu vas voir ce que tu vas voir !!! Ehh !!! C’est pas le Brésil ici !! C’est le Cate !!

Et oui, nous, on a trouvé la solution. Si tu ne vas pas à Blagnac, Blagnac viendra à toi.
Ainsi, on s’est catefiné pour ne pas être confiné !

Depuis, mon téléphone vibre en permanence et ma batterie a pris dix ans. Ça vibre sur Whatsapp, sur Discord, sur YouTube, sur Chess.com, sur Lichess. Ca n’arrête plus, le jour, la nuit, à la maison, au boulot. Bon, en vrai, ça vibre tellement que je ne parviens pas à tout suivre, j’avoue.
Ça blitz, ça joue en différé, ça MasterCalss, ça tournoi, ça Président cup, ça Lobster cup, ça Club League, ça n’arrête plus !!! De mon côté, j’essaie de tenir le rythme effréné des événements en cours mais c’est difficile et, avouons-le (ça fait beaucoup de choses à avouer là !) j’ai quelques records à mon actif :
 Record de défaites en tournoi !
 Record de collègues de clubs avec qui j’échange et joue sans savoir à quoi ils ressemblent !
(Ah oui, allez jeter un oeil aux précédents articles, vous comprendrez que ce n’est pas simple au Cate de savoir qui est qui pour les petits nouveaux dont je suis et après seulement quelques rencontres "en vrai". Imaginez, vous repérez un gars que vous avez vu en vrai, vous rentrez à la maison, le gars a un surnom sur Wattsapp et pas le même sur Lichess, et encore pas le même sur Chess.com, et pour couronner le tout, les autres l’appellent par un quatrième nom, et un cinquième parfois, ou un sixième aussi pendant qu’on y est… évidemment, pendant tout ce temps que vous prenez à essayer de comprendre quelque chose, vous avez oublié le visage du gars !!! Et c’est sans compter sur les gars, et les dames bien sûr, que vous n’avez vus de vos yeux !! Depuis le temps que je demande un trombinoscope, je ne sais pas ce qu’ils font au club, ils doivent se tourner les pouces quelque part au Brésil j’en suis sûr !!)
 Record du nombre de gars sympas (ne me demandez pas qui, je ne sais plus, entre les septièmes et huitièmes surnoms, j’ai abandonné, trop compliqué !) qui ont pris le temps de discuter avec moi, à part, pour me conseiller, m’accompagner.
 Et enfin, depuis ce matin, record de une victoire en tournoi interclubs !! En l’occurrence, c’était contre un club allemand. J’ai vengé Platini pour ses défaites de 1982 et 1986 ! Si quelqu’un a son Whatsapp et peut lui transmettre, merci.

Et j’en oublie certainement encore des moments de vie, drôles, chaleureux…
Car oui, nous, on s’est catefiné et cela a rendu cet hiver moins froid.
Et si je peux vous dire une chose avec certitude, c’est que en ce moment...
Il fait plus chaud au Cate qu’au Brésil !

-->
Liens rapides
Le club

Ouvert a tous! Plusieurs séances pendant l’année avec le Maître International, Olivier TOUZANE

Jeudi: 12h00 - 14h00
Mercredi: 18h00 - 21h00

à l’Espace Loisirs (bâtiment billetterie/
médiathèque) Airbus Operations SAS, 316, route de Bayonne 31027 Toulouse (St. Martin)

Bureau
Président: Michael Schoettler
Trésorier: Armand Bouychou
Sécretaire: Iryna Chernikova

Contact:
echecs@cseairbus.com