15/02/20 : Le Monde à l’assaut de l’Occitanie

, par Michael

Article ecrit de la pince du Lobster Piotr ;)

Le 15 février était organisé à Colomiers le premier tour de la Coupe d’Occitanie, nouvelle compétition en rapide (15 minutes + 5 secondes par coup), sur trois journées (un tour préliminaire, une demi-finale et une finale). L’organisation du club columérin était, comme toujours, à la hauteur, et la très belle salle de la Potinière, qu’entourait le parc Duroch, promettait de belles empoignades dans un très beau cadre.

Quoi de plus naturel, pour célébrer notre belle région ouverte au Monde, que de composer une équipe de 4 joueurs qui, français, jouent sous quatre drapeaux différents ? « Les citoyens du Monde » (car tel était son nom officieux) comprenait Alex, jouant sous drapeau grec, Greg, aka chessbot, sous drapeau français, Micah, aka Kamicah’z sous drapeau espagnol, et votre serviteur, Pierre aka Piotr aka Lobsy, jouant sous drapeau russe.

Greg a d’excellents résultats à cette cadence, et nous savions que nous pourrions compter sur lui au premier échiquier. Il n’a d’ailleurs pas déçu nos attentes. Micah est un joueur solide, et qui sortait d’un beau tournoi à Léguevin, il a pris le deuxième échiquier, j’ai pris le troisième avec l’idée de scorer un maximum, Alexandre a pris le quatrième échiquier.
Si 10 équipes étaient attendues, 8 avaient fait le déplacement. La bonne nouvelle, c’était que 5 équipes sur les huit seraient qualifiées pour les demi-finales. Cela permettait de jouer sans trop de pression, et, comme nous l’a répété Greg, de se faire, avant tout, plaisir.
Nous avons très vite compris que le tournoi comprenait deux favoris : le CATE, c’est à dire nous, et Colomiers, qui alignaient, dans leurs deux équipes, beaucoup de fort joueurs (Fabrice Buffé, très fort et par ailleurs très sympathique, Patrick Genestous, Romain Doucet et la jeune et solide Léanna). Toulouse Lardenne faisait surtout jouer de jeunes joueurs, ce qui était tout à leur honneur, qui n’ont pas démérité lors de cette journée, et surtout qui ont acquis très certainement une précieuse expérience.

À 14h30 débutait la première ronde. Le premier tour nous opposait à Castel-Moissac 2, et la différence de niveau n’a pas laissé beaucoup de chances à nos adversaires : nous avons gagné le match 4-0. Tous les matchs de la ronde se sont d’ailleurs terminés sur ce même score un peu brutal.

À la deuxième ronde, les choses sérieuses commençaient, nous jouions contre Toulouse Lardenne, et Greg était opposé avec ls blancs à Nicolas Sanchez (2145 en rapide et vainqueur du tournoi d’Albi en novembre 2019 devant…Greg !), sur le thème toujours saignant de l’attaque Grand-Prix, dans laquelle les noirs égalisaient certainement dans le milieu de jeu. Position équilibrée sans doute, mais convenant beaucoup mieux à notre nouveau blogueur, et 1-0 pour nous après quelques aventures. Pendant que Micah se montrait constant et marquait son deuxième point, il me fallut passer à la vitesse supérieure pour arriver à bout d’un adversaire qui a joué extrêmement bien contre mon système Colle préféré. Il abandonne dans une position désespérée alors que je joue sur l’incrément de 5 secondes, ce qui est d’ailleurs assez sportif de sa part. Nous gagnons le match 3-1.

Le grand affrontement a donc lieu à la troisième ronde : nous jouons Colomiers 1, avec la sensation, après avoir battu Lardenne, qu’il s’agit là de la finale non-officielle de la journée.
Gregory gagne encore une partie avec les noirs contre Fabrice qui est pourtant un joueur très solide, sur un système hybride 1…d6 / 2…Fg4 joué dans sa jeunesse par Anand, si ma mémoire ne me fait pas défaut. Au deuxième échiquier, dans une finale qui semble, vue de loin, assez égale, Micah se fait battre par le rusé Patrick Genestous, et Léanna Barrau crée une demi-surprise en battant Alexandre au quatrième. Demi-surprise, parce que Leanna est très solide, progresse très vite, et a surtout, déjà, une énorme expérience de la compétition. Colomiers mène 2-1, reste ma partie contre Romain Doucet. Sans doute inspiré par notre Chessbot, je transpose avec les noirs par (presque) magie d’une Veresov dans une sorte de Dragon, et me retrouve, en échange d’une qualité, avec une attaque extrêmement virulente pour aucun contre-jeu adverse. Dans la position sur l’échiquier, les blancs vont jouer 1.Cb5, les noirs jouent et gagnent !

Oui, c’est magique ! 1…Cb3+ !! 2.axb3 axb3+ 3.Ca3 Dc2 et c’est terminé, parce que les blancs ne pourront pas parer à la fois 4…Dxd1 mat et 4…Txa3+ 5.bxa3 Da2 mat ! Si j’avais joué cette suite, j’aurais gagné en ayant sacrifié deux tours et un cavalier dans une partie, avec comme coup final de mettre ma dame à un saut du cavalier !. Malheureusement, avec la pression au temps et sur le match, je vois l’idée, joue 1…Dc2 et après 2.Fc4 les blancs consolident. Dommage, nous perdons le match 3-1, mais ce n’est pas passé loin du tout !

Quatrième ronde, nous jouons Toulouse-Lardennes 2, et infligeons un nouveau 4-0 à des adversaires certes jeunes mais que nous reverrons très certainement à l’avenir. Faire jouer de jeunes pousses, c’est préparer les jardins fleuris des échecs de demain, bravo à eux. Comme on dit dans notre noble jeu : aux échecs, soit on gagne, soit on apprend !

Cinquième ronde contre Castel-Moissac 1, nous gagnons encore 3-1 et assurons ainsi une deuxième place synonyme bien sûr de qualification pour la demi-finale, mais surtout d’un beau jeu d’équipe et d’une journée passée non pas avec des partenaires de jeu, mais avec des amis.

Nos résultats individuels ont été bons : Greg en pleine forme : 5/5 au premier échiquier ! Micah : 4/5, Pierre : 4/5, Alexandre n’a pas joué à son véritable niveau, avec 2/5, mais cela arrive, personne ne joue comme une machine, il y a des jours sans !

À très bientôt donc pour la demi-finale en mai, pour laquelle nous avons de grandes ambitions, pourquoi ne pas ramener la coupe à la maison, ne serait-ce pas là un magnifique symbole que de voir une équipe représentant le monde, avec des français ayant tous habité dans d’autres pays, gagner cette première coupe de la région d’Occitanie, si ouverte au monde justement ?

Le club

Ouvert a tous!
Plusieurs séances pendant l’année avec le Maître International, Olivier TOUZANE

Le Jeudi: 12h00 - 14h00
Le Mercredi: 18h00 - 21h00

à l’Espace Loisir (bâtiment billetterie/médiathèque) Airbus Operations SAS, 316, route de Bayonne 31027 Toulouse (St. Martin)

Président:
Michael Schoettler
Trésorier:
Armand Bouychou Sécretaire:
Iryna Chernikova

Contact:
echecs@ceairbus.com