28.01.2018 CATE1 - CEIT 5 3:2 -Suspense avec "Happy End"

, par Michael

Ronde 6, avant-dernier tour de la saison. Pour maintenir le dernier espoir, il fallait gagner contre le plus grand club de la région, le Club d’Echecs Internationale de Toulouse, le sacré CEIT !
La "Mannschacht", a domicile, dans les halles du fameux SLAT, l’association du ski - même sans son prodige Nico, qui était en vacances de (oui :) ski, dans les Alpes ; était quand-même favorite sur le papier - par ordre ELO.
Cette fois-ci le président s’est mis complètement au multi-service de l’équipe : maitre buvette, observateur, arbitre, photographe ; et il était témoin d’un vrai "Thriller".
Le CEIT, une équipe aussi bien soudé que équilibré en ELO, ne perdait pas la foie contre les géants la Mannschacht.
Les batailles ouvert commençait - par "tradition" - sur les deux dernières échiquiers.
A la table 4 : Stéphane contre Olivier. Un match assez équilibré. Olivier prends un légère avantage dans une finale des tours, avec son pion passé et fou contre cavalier.
Mais la chance est sur nos cotés et Olivier fait pas gaffe et perd son fou ! Joli mat a la fin joué par Stéphane. 1-0 pour le CATE !
C’est déjà le 4e point sur 4 pour Stéphane dans la saison, bravo encore une fois !
Presque au même temps : Armand marque le 2e point avec un mat soudain en 22e coup. Encore une victoire facile pour le CATE ...?
A la table 5 : Remy contre Thierry, ancien joueur du CATE (depuis les années 80 nota bene !!!). Un vrai combat ouvert. Remy se fonce a l’attaque, Thierry trouve contre-jeu, Remy donne la qualité pour parer le mat, puis Remy la regagne plus tard, prends même l’avantage et : perd la partie après une gaffe en donnant sa dame contre une tour ! Quelle "Rumble in the Jungle", avec KO ! Dommage pour Remy, il était proche d’une victoire. 1-2. Tout le monde se groupe autours les 2 premiers échiquiers...
Et le drame commence ! Max, au premier échiquier, en plein déménagement depuis des semaines, perd son fil contre son adversaire, qui ne faillit pas a saisir sa chance. Son bonnet était le porte-bonheur de Mustapha...
Dans peu de temps, le 2:0 devient 2:2 ! "Kopf hoch, Max !" Ca ira mieux la prochaine fois !
Et au 2e échiquier, on trouve le 2e déménageur du moment - et en plus : futur Papa : Greg, avec un pion en retard ...!
Mais ce Greg ne se fait pas avoir et malgré sa fatigue il garde ses nerves en acier. Un joli mat couronne la victoire très juste pour le CATE : 3 - 2 !
Ouuff ... on était soulagé, le président spectateur inclusive !! Bravo a la Mannschacht !

En L2, c’est encore un forfait pour nous. Lardenne, un des plus grands clubs de la région, ne pouvait pas établir une équipe. Déjà le 3e sur 6 matchs avec un fin administratif.
Cela doit changer, tous les forfaits sont contre-productifs pour le jeu et demotivant pour les joueurs !
A méditer avec la direction de la ligue...

logo
Découvrez gratuitement 5 sports près de chez vous et remportez deux places pour l’événement sportif de votre choix !