CATE - Tarbes 4-1 ! Le Showdown de la Saison N4 - Chapitre final !

, par Michael

[Article écrit par Grég aka Che55b0t]
Nous sommes le 31 mars 2019, le grand jour est arrivé… Maîtres de notre destin, nous avons la possibilité de provoquer notre montée en Nationale 3 !! Autant dire un moment fort dans l’histoire de notre illustre Club :-) Et ce après deux semaines de préparation et spéculations en tout genre, suite au match nul contre Juillan.

La dernière ronde de cette saison haute en couleur débute, une fois n’est pas coutume, par un moment de partage et de convivialité dans le van exceptionnellement mis à disposition de notre équipe et customisé par notre directrice artistique Iryna !! Des imprimés « Go to N3 » tapissaient chaque vitre de notre « carrosse de la gagne », révélateurs de notre état d’esprit depuis de nombreuses semaines… Pour ça et pour bien d’autres choses un grand merci à notre Iryna aka Biscotte aka notre tsarine de la Caro-Kann :-)

Nous voilà donc partis pour le combat de l’année contre l’échiquier de Bigorre (Tarbes) avec cet optimisme qui nous caractérise, aussi chevillé au corps que notre infinie passion des 64 cases ! Le match se tient d’ailleurs à Loures-Barousse, à mi-distance et pour notre plus grand plaisir compte-tenu du cadre.

En préambule, rappelons que nous sommes à ce moment-là 1er de notre Groupe « Occitanie Sud-Ouest », ex-aequo en nombre de points avec la forte équipe de Juillan mais les devançant au départage de deux petits points. A domicile, les juillanais affrontent nos amis de l’EVT en sous-effectif, induisant chez nous une certaine pression compte-tenu de la probabilité non négligeable qu’ils puissent faire un « perfect » et nous dépasser, en fonction de notre score sur cette dernière ronde…

Armand, notre célèbre tacticien, s’est proposé de prendre le volant du « van de la gagne » pour emmener notre Dream-Team à bon port tout en se chargeant de choisir et réserver le restaurant : étape cruciale de chacun de nos déplacements !! Nous ne pouvons que reconnaître et admirer sa polyvalence tout au long de la saison, sans oublier les parties tactiques dont il nous a délecté ronde après ronde… Pour ça et pour bien d’autres choses un grand merci à notre Armando aka notre sacrificateur préféré aka Armandinho El Magnifico :-)

Comme d’habitude, la bonne humeur était de mise à la « Table de Saint-Bertrand » avec un menu du terroir plus que délicieux ! Le staff du restaurant avait presqu’autant d’humour que nous, une vraie performance en soi croyez-moi ! Le tout dans un cadre aussi sublime que bucolique en plein cœur du Comminges, c’est officiel le paradis est dans le Sud-Ouest, nous l’avons trouvé :-) Le paradis de Bigorre, aussi surprenant qu’évident finalement…

Un succulent dessert pour terminer en douceur, un petit « s’il-vous-plaît l’addition » pour activer nos troupes, une photo collégiale pour capturer ce moment, un doux sentiment de pression qui commence à se faire sentir et hop direction l’arène pour aller affronter notre destin… Ça part de là…

Sur place, nous découvrons une équipe tarbaise différente des rondes précédentes, plus forte sur le papier. Mais rien ne nous fera fléchir, bien décidés à tout donner dans l’arène tels des gladiateurs face à leur destin, glaive au poing.

Avant même le début du match, premier rebondissement : notre « super numéro uno » Nico subit une soudaine poussée de migraine, aussi effrayante pour lui que pour nous, sachant qu’il est quasiment impossible de jouer dans ces conditions… Il s’isole un moment puis revient, en demandant permission à son adversaire de jouer avec ses lunettes de soleil pour atténuer les douloureux effets de la céphalée. Demande acceptée, le match peut commencer. Ouf ! Courage Nico !

« Les noirs appuient sur la pendule ». L’inéluctable n’a jamais été aussi proche.

Dans un calme Olympien, presque pesant, se prépare quelque chose d’inédit, quelque chose d’unique, après à peine une demi-heure de jeu. ALERTE !! Tremblement de terre de magnitude 10 sur l’échelle de Richter. Notre « Iron man » Stéphane pulvérise au 6ème échiquier son adversaire qui lui a joué la très agressive variante Fajarowicz du gambit de Budapest, en répondant par un surprenant gambit de tour menant à un mat du pion en f7 !!! Un vrai coup de grisou sur l’échiquier de Bigorre !!! Ainsi qu’un nouveau record de rapidité qui ne sera pas battu de sitôt… Pour ça et pour bien d’autres choses un grand merci à notre Stéphane aka Monsieur 100% aka chess doctor !! (en optimisation de destruction d’adversaire)

Un de moins ! Bravo Stéphane.

Vient ensuite la victoire de Tarbes sur le 4ème échiquier contre notre Armandinho national après une partie compliquée. Fréd annule dans la foulée au 7ème échiquier après une remontée fantastique : une belle performance compte-tenu de l’avantage d’espace dont bénéficiait son adversaire dans le milieu de jeu. Pour ça et pour bien d’autres choses un grand merci à notre Fréd aka le joker d’Hossegor et de la Coupe2000 aka notre médaille d’Or !!

Egalité parfaite 1-1 après un peu plus d’une heure de jeu : le suspense reste entier…

Je viens ensuite à bout de mon adversaire au 3ème échiquier, pour une fois dans une partie purement positionnelle.

Notre tsarine remporte juste ensuite sa partie au 5ème échiquier contre le président du club Tarbais malgré son ELO bien supérieur. Belle partie, Браво Iryna !!

3-1, tout est encore possible.

Notre président a l’opportunité de nous rapprocher du graal en remportant sa partie au 8ème échiquier. Invaincu cette saison, il confirme la confiance que nous lui portons en écrasant son adversaire avec 4 pions de plus en finale malgré un milieu de jeu compliqué. Pour ça et pour bien d’autres choses un grand bravo & merci à notre Mike aka der beste und netteste Präsident der Schach-Welt aka monsieur « Incroyable » !!

Nos deux premiers échiquiers restent en lice. Les parties sont complètement équilibrées, ce qui rend le suspense insoutenable… Max, notre 2ème échiquier, a débuté sa partie « dans un fauteuil » avec un début réti qui s’est vite transposé en semi-slave. Une lutte acharnée, certes positionnelle mais avec des schémas tactiques, qui aboutit en match nul. Une très belle performance contre un joueur particulièrement solide, d’autant plus qu’il ne fallait surtout pas perdre, sous peine d’éliminer toutes nos chances de montée : Bravo Max :-) Pour ça et pour bien d’autres choses un grand merci à notre Max aka MadMax aka notre Karpov germanique !! Eh oui, son jeu positionnel est connu et respecté au-delà des frontières.

Last but not least : notre 1er échiquier livre une bataille épique contre un adversaire redoutable sur une Pirc attaque 150, pour le plus grand plaisir d’Armand et moi compte-tenu des schémas tactiques proposés :-) Nico joue avec nos nerfs dans un zeitnot chirurgical où il parvient à délivrer des coups précis et offensifs avec moins de 30 secondes à chaque poussée de bois. Proche de la victoire, il s’entend sur un nul dans une gestion intelligente et collective du risque. N’oublions pas : aucune défaite n’est permise aujourd’hui, afin de mettre toutes les chances de notre côté pour la montée… Bravo Nico, et bravo à toute l’équipe : JOB IS DONE, nous gagnons le match 4-1 en ayant donné le « meilleur de nous-même » sur chaque échiquier !!

Nous apprendrons un peu plus tard que Juillan a dominé 8 à 0 le club de Villeneuve-Tolosane, leur octroyant la montée en Nationale 3 grâce –finalement– à un meilleur départage. Bien entendu nous les félicitons pour cette performance, ainsi que nos amis de l’EVT qui –nous le savons– ont fait de leur mieux avec les joueurs disponibles pour l’occasion.

Evidemment, la déception est présente dans nos rangs. Mais l’essentiel est de rester soudés, positifs, et surtout fiers de ce que nous avons accompli. Ces émotions, ces exploits parfois, ces surprises, nous avons été les chercher tant sur le plan individuel que collectif, grâce à groupe cohérent et serré comme un poing. C’est dans ce « mindset » que nous nous sommes ensuite réunis sur le parking avec une bouteille de champagne préparée spécialement par notre Président (une de ses bottes secrètes) au pied du van qui, pour coup, a bel-et-bien été le « van de la gagne » car, même si nous n’avons pas remporté la montée en N3, nous avons tout de même remporté ce match contre l’ogre féroce de Bigorre, mais aussi et surtout… nous avons gagné quelque-chose d’inestimable… une « pléthore » de souvenirs « incroyables », des moments de complicité, des liens d’amitié encore plus forts, des fou-rires et autres blagues dont nous seuls avons le secret, de supers restos et pièces de bœuf, des moments haletants sur l’échiquiers, des émotions uniques, des sacrifices et des ouvertures folkloriques, des dénouements heureux ou malheureux mais toujours inoubliables… Et surtout, de la sagesse et de l’espoir pour la suite :-)

J’en profite pour citer Armand notre Gandhi des essais en vol : « si ça ne se fait pas, c’est que ça ne devait pas se faire ». Telle est notre sagesse.

N’oublions pas de remercier chaleureusement notre Thierry aka « le 4ème mousquetaire des invaincus cette saison » et bien-sûr notre Kayvan aka notre « Shah-m’pion flambloyant » pour leur constante bonne humeur et les pages de notre Histoire en N4 qu’ils ont participé à écrire cette année, avec brio et succès !! Congrats guys :-)

Evidemment, comme vous l’avez probablement remarqué, il me reste un dernier épisode à vous dévoiler… et non des moindres. Une nouvelle assourdissante vient subitement assombrir le ciel de Bigorre alors que nous dégustons nos coupes de champagne au pied du van en « refaisant le match » avec sagesse et légèreté. Nico réclame notre attention puis prend la parole sur un ton grave et solennel pour nous annoncer quelque chose de terrible : « les amis, c’était mon tout dernier match au sein du CATE car je déménage bientôt en Bretagne pour raisons personnelles… » Quelle onde de choc !! Personne ne s’y attendait, si ce n’est Mike qui était logiquement dans la confidence. Les oiseaux se sont arrêtés de chanter, les porcs de Bigorre ont cessé de grouiner, les nuages se sont immobilisés, j’ai arrêté de dire des bêtises, Mike a arrêté de prendre des photos, le crocodile du polo d’Armand a fait une syncope, bref le temps et les éléments se sont suspendus face à l’effroyable nouvelle.

Mon p’tit Nico, tu es certes un excellent joueur (et un redoutable « opponent » comme dirait Max) qui m’a souvent donné du fil à retordre sur l’échiquier, mais tu es surtout –et je parle au nom de tous– une personne rare. Tu es un garçon génial et attachant, avec un eneurm cœur, nous ne pourrons pas te remplacer et c’est ce qui nous rend triste. Tu es et resteras cohérent avec nous tous, avec ce que nous avons bâti au sein de ce club qui s’est transformé aussi grâce à toi et à ce que tu as apporté. Pour ça et pour bien d’autres choses un grand MERCI à notre Nico aka « Numéro Uno » aka Fantomas aka Poulpinho aka aka « l’électron libre » aka Diodounet (oui j’étais obligé :D) aka PépitoOoO aka Tom Cruise of Chess aka Bishop irremplaçable aka Mountain boy aka « celui qui va profondément nous manquer ».

Au nom de tout le club je te souhaite, mon grand, de t’épanouir dans ta nouvelle vie bretonne :-)

Tu peux être sûr d’une chose, nous allons continuer à élever et faire progresser le club dans l’esprit qui était le nôtre cette année.

Comment d’ailleurs clôturer cet article et accessoirement notre saison sans adresser un immense merci à tous les autres membres du club et à notre président qui a permis que tout ceci soit possible… Mike, tu es aussi extraordinaire que le travail que tu as fourni cette année, nous t’en sommes unanimement reconnaissant il faut que tu le saches… L’Amour que tu donnes pour le jeu d’échecs, pour le CATE et pour tous ses membres est INCROYABLE. Je dirais même « ENEURM » !! C’est donc aussi pour toi que nous donnons notre maximum à chaque match et dans le cadre de nos initiatives personnelles pour le club :-)

Bonne nouvelle : le meilleur reste à venir… Suite au prochain épisode !

Le club

Ouvert a tous!
Plusieurs séances pendant l’année avec le Maître International, Olivier TOUZANE

Le Jeudi: 12h00 - 14h00
Le Mercredi: 18h00 - 21h00

à l’Espace Loisir (bâtiment billetterie/médiathèque) Airbus Operations SAS, 316, route de Bayonne 31027 Toulouse (St. Martin)

Président:
Michael Schoettler
Trésorier:
Armand Bouychou Sécretaire:
Iryna Chernikova

Contact:
echecs@ceairbus.com